Dictons et proverbes

"Zeinek bera nolako, besteak uste halako" 
(Chacun croit que les autres sont différents d'eux)

"Familia, erriaren mintegia" 
(La famille est la pépinière du pays)

"Amodio gabeko neskatxa, usain gabeko larrosa"
(Jeune fille sans amour, rose sans parfum)

"Nolako suñularia, alako dantzaria"
(Telle musique, tel danseur)

"Senideen arteko aserretan ez sartu"
(Ne t'occupe pas des discutes familiales)

"Atsegina axal eta iragankor, zoriona barna eta iraunkor"
(Le plaisir est superficiel et éphémère, le bonheur profond et durable)

"Nun gogoa, han zangoa"
(Là où est mon penchant est mon pied)


"Akerraren adarra baño gogorragoa duk ori"
(Il est plus dur q'une corne de bouc)


"Oilo gosea kantarri, neskatx asea dantzari"
(La poule affamé chante, la fille rassasiée danse)

"Eguzkia ta euria, urri eguraldia"
(Soleil et pluie sont les habits d'octobre)

"Mokanes martxantek urria maite ditek"
(Les marchands de mouchoirs affectionnent le mois d'octobre)

"Etxilarrak bezala, haurrak ere zurkaitza behar"
(Comme les petits pois, l'enfant a besoin d'un tuteur)

"Non-nahi dago zerbeit"
(Partout il y a quelque chose)

"Gaur hitza eman, bihar haizeak eraman"
(Aujourd'hui tu donne ta parole, demain, le vent l'emporte)


"Haurrak hazi, nekeak hasi"
(A L'éducation des enfants, commencent les problèmes)

"Ez egin oihanean, eder ez denik kalean"
(Ne fais pas dans la nature ce que tu ne ferais pas dans la rue)

"Egia, askoren erregarria"
(La vérité, motif de douleur pour beaucoup)

"Ongi nahi zaituenak negar eginaraziko dizu, 
gaizki nahi zaituenak barre eginaraziko dizu"
(Celui qui t'aime te fais pleurer, celui qui te hais te fais rire)

"Beldurra bera zaldi"
(La peur est son propre cheval)

"Beti on nahi duena, maiz gaizki"
(Celui qui se veut parfait, le contraire obtient souvent)


"Munduaren erdiak ezdaki beste erdia nola bizi den"
(La moitié du monde ne sait comment vit l'autre)

"Ez da ofizio zozorik, jendetan dira zozoak"
(Il n'y a pas de sots métiers, mais des sots parmi les gens)

"Buruila larrazkeneko maiatza"
(Septembre est le mai de l'automne)

"Guti edatea eta guti sinestea da zuhurraren egitea"
(Peu boire et peu croire, c'est l'attitude du sage)


"Oilar txikiak kukurruku handia"
(Petit coq, grand cocorico)

Denbora egin eta denegin"
(Le temps construit et détruit)


"Oskigilek oski zaharrak"
(Au cordonnier, vieilles chaussures)

"Ahulari jazartzen dena ez bide da hain azkar"
(Celui qui s'attaque aux faibles n'est sans doute pas si fort)

"Eskandalua ta dirua, horiek hondatzen mundua"
(Scandale et argent submergent le monde)

"Gertatzen ez denik ez da"
(Il n'est rien qui ne puisse advenir)

"Buruilak uda ez hiltzen, bainan neguaz orhoitzen"
(Septembre ne tue pas l'été mais annonce l'hiver)

"Bi uretako arraina"
(Poisson entre deux eaux)


"Buruil hasteko uria, mahastiaren edaria"
(Pluie de début septembre fait boire la vigne)

"Itxaropena, pobrearen ogia"
(L'espoir est le pain du pauvre)

"Nun ene xoko , han ene goxo"
(Là où est mon coin est ma douceur)

"Emaitzak hausten ditu haitzak"
(La générosité démolit les rochers)

"Bekaizti eta hasarre, biziaren laburtzaile"
(Jalousie et colère raccourcissent la vie)


"Ez igurika zorion handirik, ez baduk nahi etsimendurik"
(Ne t'attends pas au grand bonheur si tu ne veux pas de désillusion)


"Gaua, hameka gogoetan ama"
(La nuit mère de mille pensées)


"Politika, gerlarik gabe egiten den ilketa"
(La politique est un massacre sans la guerre)

"Mundu hunek dirudi itxasoa, igerika ez dakiena itotzera doa"
(Ce monde ressemble à l'océan, celui qui ne sait pas nager s'y noie)

"Irriz hartu zorigaitza, zorion bilakatzen"
(Accueille en riant le malheur, il deviendra bonheur)


"Ezinak ez du legerik"
(L'impossible n'a pas de loi)


"Itxaso guztiak igaro eta bazterretan ito"
(Ayant parcouru tous les océans, il se noya au rivage)

"Atzoko hazia ez da biharko uzta"
(Semence d'hier ne se récolte pas le lendemain)

"Akerrak adarrak okerrak"
(Le bouc a des cornes tordues)


"Etxeko berriak auzoan lau bider geituak"
(Ce qui se passe chez nous est amplifié dix fois par le voisin)


"San-Rokeak ezkero, lurrak beltz"
(Après la Saint-Roch, les terres sont noires)

"Asto joan ta mando etorri"
(Partir âne et revenir mulet)

"Astoak ardua ekartzen eta ura edaten"
(L'âne porte le vin mais boit de l'eau)

"Saran astia"
(À Sare, on a le temps)

"Zura berago, arra barnago"
(Plus le bois est tendre, plus le ver y pénètre)

"Urteak badoatzi eta gu heiekin"
(Les années passent et nous avec)

"San-Lorenzok esku batean sue ta bestian ure"
(À la Saint-Laurent, d'une main le feu, de l'autre l'eau)

"Gaitza ongi ator bakar ba-hator"
(Malheur tu es le bienvenue si tu viens seul)


"Ulerezak lenago, ta iz egik geroengo"
(Comprends d'abord, parle ensuite)

"Abere gextoa, gorrotoa"
(Vilaine bête, la haine)

"Etxe onean barri txarrik ez"
(En bonne maison pas de mauvaises nouvelles)

"Uste ukaitea ez da jakitea"
(Opinion n'est pas science)

"Burla minera, egia dioena"
(La moquerie qui fait le plus mal est celle qui dit la vérité)


"Hil da gero, denak onak"
(Une fois morts, nous sommes tous bons)

"Agorrila lañotsu, selarua betetsu"
(Août nuageux, grenier plein)

"Agorrileko euria ardaoa ta eztia"
(Pluie d'août, vin et miel)


"Edozeinek, edanondoan, dio bere iritzia"
(Tout le monde, après avoir bu, a une opinion)


"Txoruen itz bellaria itx"
(À folles paroles, oreilles sourdes)


"Urteak adarra luzea du"
(L'année a une longue corne)

"Aukera maukera, azkenik trankera"
(L'abondance de choix aboutit au plus mauvais)

"Batzue atzaro, bestiak uz da oro"
(Les uns sont renommés et les autres cardent la laine)

"Bat eman eta bi artu"
(Tu donne la main et on te prend le bras)

"Korputz eta anima, oso eta oro"
(Du corps et de l'âme)


"Maddalen bero, gaztaiña seguro"
(Chaleur à la Sainte-Madeleine, châtaignes assurées)

"Armiarno saren iduriko"
(Les lois sont semblables aux toiles d'araignée)

"Ez da surik ke gaberik, ez kerik su gaberik"
(Il n'y a pas de feu sans fumée, ni de fumée sans feu)

"Aberatsok jaia daude, txiro gaisook beti neke"
(Les riches font la fête, les pauvres sont toujours au travail)

"Eztago ilargia beti bere betean"
(La lune n'est pas toujours pleine)

"Arriak higunduko ditu"
(Ramollir les pierres)

"Lausengarria traidorearen hurren azkazia"
(Le flatteur est proche parent du fourbe)

"Egiak ez du bi biderik"
(La vérité  n'a pas deux chemins)


"Pilota borobilla da"
(La balle est ronde)

"Ez itzal gabeko arbolarik, ez baia gabeko gizonik"
(Point d'arbre sans ombre, ni d'homme sans défaut)

"Onegi dena beretako ez da aski bertzendako"
(Trop bon pour lui même, pas assez pour les autres)

"San-Fermin ondoko igandea, ulien igandea"
(Le dimanche après Saint-Firmin, c'est la fête des mouches)

"Ona izan eta pozik biziko zera"
(Sois bon et tu vivras heureux)

"Aldi juana ez da itzultzen"
(Le temps passé ne revient plus)

"Otsoak mehatxu gutti"
(Le loup fait peu de menace)

"Uztaileko arrabotsak lacet ditu mahatsak"
(La vigne aime les tonnerres de juillet)


"Uztaileko beroa, garia jasotzeko giroa"
(Juillet ensoleillé est bon pour le blé)

"Hil hadi, alaba aite alabatua izanen haiz"
(Meurs tu seras célébré)

"Oilar txikiak kukurruku handia"
(Petit coq, grand cocorico)


"Izenetik izanera, gogos zubi"
(Du nom à l'être, l'esprit sert de pont)

"Zuhurrarekin dabilena zuhur"
(En fréquentant un sage on le devient)

"Bagil argia, urte guziko argia"
(Juin lumineux, lumière pour toute l'année)


"Arrain trufatia, amiak atzemaiten"
(Poisson moqueur est pris à l'hameçon)

"Egunik luzena, San-Juanena"
(Le jour le plus long est celui de la Saint-Jean 24 juin)

"Zalditik astora"
(Du cheval à l'âne)

"Ele errana eta ur ixuria ezin bil"
(Impossible d'arrêter l'eau qui coule et la parole proféré)

"Hari gaiztoko gizonen ganik habil urrun"
(Éloigne toi des hommes mal intentionnés)

"Neke gaberik ez da bizitzerik"
(Sans souffrance, pas de vie)

"Diruak malkarrak zelaitzen"
(L'argent convertit les terrains escarpés en prairies)


"Gezurra esan nuen Getarian, eta ni baino lehenago zen atarian"
(J'ai dit un mensonge à Getaria, il est arrivé dans la rue avant moi)

"Egilea dantzari eder"
(Le spectateur beau danseur)

"Egalik gabe egatu nai duena"
(Il veut voler sans ailes)

"Aurrera begiratzen ez duena, atzean dago"
(Ceux qui ne regardent devant, restent à l'arrière)

"Gauza galdu idoreteko, San-Antonio artu bitarteko"
(Pour retrouver un objet perdu, prend Saint-Antoine comme intercesseur)

"Katua aurpegia garbitzen ari bada, euria laster"
(Si le chat se nettoie le museau, pluie bientôt)

"Zaharrari azkar joateko eta haurrari geldi egoteko esatea, berdin da"
(Dire au vieux qu'il se dépêche et au jeune qu'il reste tranquille, c'est la même chose)

"Ezta nehor gizona sortzen, gizontzen bai"
(Nul ne naît homme mais le devient)

"Gezurrak buztana labur"
(Le mensonge ne va pas loin)

"Egiok laguntza deabruari, emango dik infernua laguntza sari"
(Aide le diable, il te donnera l'enfer en récompense)

"Lan eginez gutxi, lanik gabe deus"
(En travaillant on gagne peu, sans travailler rien)

"Bazterretik bazterrerat, oi munduaren zabala !"
(De contrées en contrées, vastitude du monde)

"Aurretik ondo egin, eta atzetik ostikoa"
(De face, bonne manière ; par derrière, coup de pied)

"Gaizki esanak barkatu, ondo esanak ondo hartu"
(Oublie le mal qui se dit, retiens le bien qui se dit)

"Bagil argia, urte guziko argia"
(Juin lumineux, lumière pour toute l'année)

"Ekaina eder, udan halaber"
(En juin beau temps, pour l'été tout autant)

"Aberats izatea baino, izen ona hobe"
(Bonne renommée, vaut mieux que fortune)

"Baten zoriona, askoren enbidia"
(Le bonheur de l'un provoque l'envie de beaucoup)

"Asko dezake eskuak, baño geiago buruak"
(La main peut beaucoup, la tête encore plus)

"Akerra aker, adarrik gabe ere"
(Le bouc reste bouc, même sans corne)


"Handiek nahi dutena, txikiek ahal dutena"
(Les grands, ce qu'ils veulent, les petits ce qu'ils peuvent)


"Amoriua begietatik sartzen da"
(L'amour pénètre par les yeux)


"Denborak urrea balio du"
(Le temps vaut de l'or)

"Esperantzarik gabe mundu hunek ez luke kanorerik"
(Sans l'espérance, ce monde n'aurait aucune vraisemblance)

"Aurrera begiratzen ez duena, atzean dago"
(Ceux qui ne regardent devant, restent à l'arrière)

"Gaiski esanka ari denak beretzako kalte"
(Celui qui parle mal se fait préjudice)

"Lagun onak, ondu; gaiztoak, gaiztotu"
(Bon voisin s'améliore, mauvais voisin s'empire)


"Hitzontzi, hutsontzi"
(Beaucoup de bavardages, beaucoup de fautes)


"Maiatzeko heguak erra baleza"
(Que le vent de mai le brûle)

"Nun ene xoko, han ene goxo"
(Là où est mon coin est ma douceur)

"Amen, zu hor eta ni hemen"
(Ainsi soit, vous là et moi ici)

"Ez gehiegi hitz egin, ez ba da nahi huts egin"
(Ne parles pas trop si tu ne veux pas te tromper)


"Trumoiaren soinua baino urrutiago joaten duk fama txarra"
(La mauvaise réputation va plus loin que le bruit du tonnerre)


"Hitz untzi, huts untzi" 
(Le moulin à paroles en dit beaucoup de vaines)

"Batari harriaz, bertzeari ogiaz"
(À l'un la pierre, à l'autre le pin)
C'est la justice qui règne ou l'injustice qui commence ?


"Xiberotarra buruz arin eta zangoz berdin"
(Les Souletins ont la tête et le pied légers)


Commentaires

Follow by Email