Bayonne en 1900


Bayonne et son port sont longtemps restés sous la protection de la tour St Esprit, construite au XIIe siècle. L'apparition de l'artillerie provoque son remaniement et l'aménagement au XVIe siècle d'une terrasse où sont installés plusieurs casemates.

Le Réduit est profondément réaménagé par Vauban qui le bastionne et y installe la caserne de Barbanègres.
En venant de St Esprit l'accès a la ville est commander par la monumentale porte de France.

A l'aube du XXe siècle, Bayonne compte près de 28 000 habitants, les militaires représentant 6% de la population. A l'intérieur des remparts qui s'étendent sur 42 hectares, on comptabilise 20 000 habitants.

Ce véritable étranglement, comme on peut le voir notamment à l'intérieur du Réduit, explique les demandes régulières de la ville de déclassement des murailles. 
Cela est accordé finalement par le ministère de la guerre en 1897 et confirmé par la présidence de la république que 10ans plus tard. Bayonne est supprimée de la liste des places militaires, à l'exception de la citadelle.
Ce sont plus de 70hectares qui échoient progressivement à la ville qui entame une série d'aménagements comme le terrassement de la place du réduit.


Commentaires

Follow by Email