Le village de Sare


Le village de Sare, occupe une situation exceptionnelle par sa proximité à la fois avec l'océan et de la montagne et par ses vingt-neuf kilomètres de frontière avec la Navarre, nous sommes ici en plein territoire de la contrebande.
Les maisons de ce petit village sont d'une très belle facture architecturale. Certaines constructions remontent aux XVIIe siècle et sont les témoins des revenus tirés de la pêche à la morue.
De nombreux lieux sont à visiter à Sare. Sur la place du village l'église Saint-Martin. Sur la place le fronton place libre, la mairie avec son lorio à cinq arcades, la galzada. Le quartier Ihalar Implanté sur une petite colline, ce quartier est peut-être le noyau primitif de la paroisse. L'alignement très particulier de ses maisons, de part et d'autre de la rue principale, lui donne un aspect typique de village rue. Cette disposition correspond à l'apparition des bastides au XIII e siècles.
Le quartier Ihalar de Sare fut lieu de cantonnement des troupes envoyées par le roi Louis-Philippe, lors des guerres carlistes, afin de verrouiller la frontière et d'éviter tout débordement de ce conflit sur le sol français. Le quartier porte depuis le surnom de "Petit-Paris".

Commentaires

Follow by Email