Le dicton et la petite histoire du 10 octobre

"Goyen zerue ta bean lurre dabela bere burue ikusten dau"
(Il se voit avec le ciel au-dessus et la terre au dessous)
Se dit de celui qui n'a plus aucun recours financier ou moral.
Bayonne grève des dockers en 1911

Bayonne grève des dockers en 1911
En mars 1911, une incroyable nouvelle fait le tour de Bayonne, telle une traînée de poudre. Les dockers sont en grève ! Jamais les habitants de la ville n'auraient pu imaginer que les "fiers à bras" du port et des quais puissent ainsi se soulever.
Ce sont des peccadilles qui lancent la "révolte" au sein de l'entreprise de charbonnage Worms. La direction s'étant braquée et opposée à toute négociation dès le départ du conflit, il va vite se durcir et inquiéter au plus haut point les autorités. Entraînés par les membres locaux de la CGT (créé le à Limoges), ils réclament des journées de travail de dix heures, des repos le dimanche et les jours de fête, des primes diverses.
À la stupeur de tous, la grève s'éternise. La plupart des dockers ayant adhéré au mouvement, le port se voit entièrement paralysé. La population commence à manquer de tout, le commerce marche au ralenti. En avril, l'agitation est si dure que l'on craint de la voir se développer dans d'autres ports de France. Il faut attendre la fin de ce mois pour que les troubles s'apaisent. Une bonne partie des revendications des dockers est acceptée et le travail reprend comme si rien ne s'était passé.


Commentaires

Follow by Email