La vallée des Aldudes


La Vallée des Aldudes, c’est trois villages : Banca, Aldudes et Urepel, nichés au creux des montagnes de Basse-Navarre.
La vallée des Aldudes
Banca doit son origine à la remise en activité au XVIIIe siècle de mines de cuivre déjà exploitées dans l'Antiquité. Connu sous le nom de « La Fonderie », ce n'était sous l'Ancien Régime qu'un hameau ou quartier dépendant de la paroisse de Saint Etienne de Baïgorry (Baigorri). Il ne fut érigé en commune qu'en 1793, sous le même nom, et ne reçut qu'en 1874  celui de « Banca ». 
Le village de Banca - Banka
Le village de Banca - Banka
 Pour  Jean-Baptiste Orpustan, l’origine du toponyme Banca peut présenter deux interprétations, soit un emprunt à l’espagnol banco, désignant le banc sur lequel la monnaie était échangée (qui a donné en français le mot « banque ») soit la désignation de « bancs de pierre ».
Le village de Banca - Banka
La pression démographique et le développement économique sont à l'origine, au XVIe siècle, de la fondation du village des Aldudes par des cadets des familles de Baïgorry, qui, par l'ancestrale règle de succession basque réservant l'héritage de la maison familiale à l'ainé, étaient exclus du nombre des propriétaires. La paroisse fut érigée en 1793.
Le village des Aldudes - Aldude

Le village des Aldudes - Aldude
Le nom des Aldudes est la contraction du basque Aldubide « chemin vers les sommets » d'un ancien aldu « hauteur » et de bide « chemin ». La romanisation en Aldudes en a fait un pluriel.
Le village des Aldudes - Aldude

Le village des Aldudes - Aldude
" Ecartelé, au 1 de gueules bordé d'or au monogramme de la Vierge d'or sommé d'une croisette du même et une bordure cousue d'azur ; au 2 d'argent à trois palombes d'azur; au 3 d'or au gant de lachua posé en bande et accompagné en chef d'une pelote le tout au naturel ; au 4 de gueules à la lettre majuscule K ( Kintoa ) d'argent sommé d'une couronne royale d'or "
Ces armes ont été adoptées en 1960.
Le monogramme de la Vierge, visible sur le linteau du porche de l'église, rappelle la sainte patronne du village.
Les palombes nous enseignent que des actes du XIV° siècle réglementaient déjà la chasse à la palombe dans le col de Lepeder (plutôt Lepoeder).
Le gant de lachua est lié à la pratique de ce jeu ancestral de pelote basque qu'était le lachua et qui perdure encore dans le Baztan. Le lachua, qui a précédé l'apparition du rebot, se pratiquait aux Aldudes ; la dernière partie de Lachua s'y serait déroulée en 1952 ; le fronton date de 1853.
Le K, vient de Quinto Real. Le Pays de Quint, qui englobait les villages des Aldudes, Banca et Urepel, fut un territoire indivis entre les vallées de Baïgorry en Pays Basque nord et celles d'Erro et du Baztan en Pays Basque sud. Les premières ordonnances gérant cette répartition datent de 1200. Quinto (Quint en français) est ce fameux cinquième, soit une tête sur cinq, prélevée par le roi de Navarre sur les troupeaux de porcs venus à la glandée. Le K était la " marque " des bêtes autorisées à pacager, moyennant paiement d'une redevance.
Le village d'Urepel - Urepele
Le village d'Urepel est le dernier village de la vallée des Aldudes (Urepel, ancien village de la commune d'Aldudes, fut érigé en commune le 15 février 1862).
Le village d'Urepel - Urepele
Le nom officiel de la commune est Urepel, francisation du nom basque originel Urepele.
Ce toponyme basque provient de ur epel « eau tiède ».
Le village d'Urepel - Urepele
  
Ecartelé au 1 d'or à l'escarboucle pommetée et fleuronnée de gueules allumée de sinople ; au 2 de sinople à deux brebis au naturel accornées d'or rangées en pal ; au 3 de gueules aux initiales accolées VE d'or ; au 4 d'or à trois fasces ondées d'azur ; sur le tout d'azur à une plume d'or posée en barre "
Ces armes ont été adoptées par la commune en 2002.




Commentaires

Follow by Email