Mythologie : les feux du solstice d'été

La nuit du 23 juin, veille de la Saint-Jean, on observait autrefois diverses pratiques inspirées de croyances magiques. La coutume qui consistait à brûler des gerbes de paille sur l'emplacement des cultures en espérant que ce feu détruise les ennemis des semences.
À Sare durant la nuit de la Saint-Jean on fait un feu devant chaque maison ou à une croisée de chemin. Les voisins forment une file et marchent autour du feu en le laissant sur leur droite et ils récitent en même temps le chapelet. 
Cette pratique étendue dans tout le domaine indo-européen sert à mobiliser la force magique qui doit permettre au soleil de poursuivre sa course tout au long de l'année.

Sources : Mythologie basque de José-Miguel de Brandiaran

Commentaires

Follow by Email