Le village de Mendionde - Lekorne

Dans la province du Labourd au pied de l'Ursuia le nom du village de Mendionde apparaît à travers les siècles :
  • Mendiondo (XIIIe siècle dans la Collection Duchesne, renfermant les papiers d'Oihenart dans le volume CXIV)
  • Mendihondo en moyen occitan (1304) 
  • Sanctus-Cyprianus de Mendionde en latin vernaculaire (1766, dans les collations du diocèse de Bayonne).
Le village de Mendionde - Lekorne

Le village de Mendionde - Lekorne

Le nom basque du village est celui de son principal quartier : Lekorne. Mendionde vient directement de Mendi ondo, qui signifie "à côté de la montagne".
Les habitants de la commune sont Lekondars.
Le village de Mendionde - Lekorne

Le village de Mendionde - Lekorne

La seigneurie de Garro est citée en 1140. La paroisse s’appelait encore Saint Martin de Garro  en 1577. Le nom de Gréciette n’apparaît que vers le milieu du XVIII° siècle.

Lors des affrontements en Labourd entre Anglais et Navarrais (1239-1245),  les Garro pourtant vassaux du roi d’Angleterre, combattront aux côtés du roi de Navarre. En représailles, leur château sera rasé. La seigneurie de Garro fut érigée en baronnie en 1654 par Louis XIV, roi de France.
Le village de Mendionde - Lekorne

Le village de Mendionde - Lekorne

Le village de Mendionde - Lekorne en 2019


« A une croix de gueules chargée en abîme d’un lion d’or tenant de sa patte dextre un dard péri en barre et de quatre étoiles d’or, une sur chaque branche. La croix est cantonnée aux 1 et 4 d’argent à un loup passant de sable ; aux 2 et 3 de sinople  à une abeille d’or » (Guy Ascarat 2017)
Ces armoiries ont été adoptées en 2017. 
La construction du blason communal s’est articulée autour des armoiries familiales existantes depuis des siècles, dans ce village de caractère, tapie au pied de l’Ursuia.  
Ces armoiries familiales  sont celles des  Garro et des Harriaga, deux familles bien connues des historiens locaux. Les symboles forts et intéressants de ces blasons sont la Croix, les Loups et les Abeilles. 
Les Garro portaient « D’argent à la croix de gueules cantonnée de quatre loups de sable onglés et lampassés de gueules »

SourcesPaul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque,


Commentaires