Le dicton basque et la petite histoire du 9 février

"Urte euritsu, urte ogitsu" 
(Année avec beaucoup de pluie, année avec beaucoup de pain)
Cambo-les-Bains est historiquement à l'origine du gâteau basque. Un acte notarié concernant la boutique des soeurs Elisabeth et Anne Dibar, surnommées les soeurs Biskotx ("Biscuit"), l'atteste. La mémoire populaire se souvient d'elles comme les gardiennes du gâteau basque, le fameux "etxeko-biskotxa" (le biscuit de la maison).
 
La pâtisserie Marie-Anne, rue Xerri-Karrika dans le Haut-Cambo, était le lieu symbole de ce biscuit sec qu'on dégustait le dimanche midi, en famille, après la messe. Les soeurs "Biskotx" faisaient perdurer la recette et le tour de main mystérieux du gâteau basque que, de mères en filles, elles tenaient au mois de Marianne Hirigoyen, elle-même pâtissière à Cambo dans la première moitié du XIXème siècle. 
La patisserie des soeurs Biskotx à Cambo les Bains

Commentaires