Le dicton basque du 10 février

"Akerrak adarrak okerrak"
(Le bouc a des cornes tordues)
Ce dit de celui dont on n'attend que méchancetés et coup tordus.

Commentaires