Le village d’Iholdy - Iholdi

En Basse Navarre le village d'Iholdy, en basque Iholdi.
Le nom basque est un composé de "ihi, qui signifie "jonc" avec le suffixe "alde".
Iholdy se traduit par "région où pousse les joncs".

Les habitants de Iholdy sont appelés les Iholditars.

Paul Raymond note qu'en 1790 le canton d'Iholdy comprenait les communes d'Armendarits, Hélette, Iholdy, Irissarry, Lantabat et Suhescun et dépendait du district de Saint-Palais.


Le village d'Iholdy de nos jours

Iholdy, avec Armendarits et plus tardivement Irissarry, pour des raisons historiques mal connues, formaient une entité administrative particulière. Cédées au royaume de Navarre vers 1191 par Richard Cœur de Lion, le roi d'Angleterre contestera cette cession vers le milieu du XIII° siècle. Ces trois paroisses n'étaient rattachées à aucune des Cours Générales de Pays qui les entouraient ; elles n'étaient constituées que de simples Assemblées Paroissiales.
A Iholdy, on dénombrait plusieurs maisons nobles citées au XIV° siècle : Olce, Etxepare, Intzaurgarate, Jauregiberri, Uhalde et Elizabelar qui était elle portée comme noble aux Etats de Basse Navarre en 1522. La chapelle Oxarty, dédiée à Saint Blaise, porte la date de 1595, mais elle pourrait être bien plus ancienne.
La maison d'Olce est bien sur la plus connue à Iholdy ; le château réhabilité récemment fut celui qui fur édifié par Mgr d'Olce, évêque de Bayonne de 1643 à 1681 ; il bénit à Saint Jean de Luz le mariage de Louis XIV et de l'infante d'Espagne le 9 juin 1660.
La terre d'Olce fut érigée en baronnie le 14 mai 1655, en faveur de Antoine d'Olce, frère de l'évêque.
Ces armes communales sont attribuées à la commune d'Iholdy par Vital Genestet de Chairac dans l'Armorial de Basse Navarre (1845). Il cite comme source l'Armorial Général du Royaume de Navarre (n°1.847).
 "D'or à la bande d'azur "

Commentaires