Le nom de l'etxe

Dans la monographie de la commune de Saint Jean le Vieux (Donibane Zaharra), publiée en 1898, Louis Etcheverry révèle que dans un vieux registres du XVIIe siècle, on ne voit apparaitre que les noms de maisons. Au cours même de ce siècle, rien n'était plus commun que de désigner les gens exclusivement par le nom de leur maison. Il a fallu les livrets militaires et les appels militaires pour révéler à une foule de jeunes gens leur nom patronymique qui gisait, caché dans les actes civils et notariés, mais n'était pas d'un usage courant.
Saint Jean le Vieux en 1905

Commentaires

  1. Mis ancentros los Gastelu, o Gastelou, Telachut, Etchaleçu o Etcheleku........

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Follow by Email