Le dicton basque et la petite histoire du 28 septembre

"Izena duen guztiak izatea ere badauke"
(Tout ce qui a un nom, existe) 


A Urt l'Adour n'a pas empêché les échanges précoces entre les 2 rives (Basses Pyrénées - Landes) et sa traversée par voie d'eau est restée d'actualité jusqu'au 19ème siècle. A la cale de Purgagné arrivait le bac de Pitres, et depuis des temps immémoriaux, il faisait traverser gens et bêtes.
Cependant, lorsque ce fameux bac devint une source d’ennuis, en raison des conditions de sécurité imposées par l’autorité maritime, il devint nécessaire d’étudier la possibilité de construire un pont car la jonction entre les Landes et le Pays Basque était indispensable, d’une part, pour l’économie et d’autre part, pour la gare d’Urt nouvellement ouverte au trafic.
Son coût fut estimé en 1880 à 260 000 Francs.
Le pont sur l’Adour a été inauguré en 1886 par la société Eiffel.












Commentaires