Le Boucau et les Forges de l'Adour en 1911


En 1881, la société des Forges de l'Adour s'installe à Tarnos et au Boucau et débute sa production après deux ans de travaux. Contrairement aux autres sites des Landes, elle n'exploite pas de ressource locale : le charbon est importé d'Angleterre et le minerai, d'Espagne. Cette nouvelle société profite pour cela de la proximité du port de Bayonne, dont les accès maritimes ont été améliorés, et de celle du chemin de fer pour expédier sa production. Elle emploie jusqu'à 2000 personnes, exploitant des hauts fourneaux au coke et des fours Bessemer. 

Commentaires

Follow by Email