Le dicton basque du 30 juillet

"Gaizki esanak barkatu eta ondo esanak gogoan hartu"
(Pardonne le mal qui est dit et souviens-toi du bien qui est dit)
Biarritz quartier Saint-Martin en 1909

Commentaires