Le dicton du 26 juin

"Idiak min eta gurdiak irrintzi"
(Le boeuf a mal et c'est la charrue qui crie)
Beaucoup gémissent au moindre mal, d'autres font taire leur souffrance.

Commentaires