Hasparren et la tradition du cuir

Hasparren, riche en chênes tauzins, tanna probablement le cuir dès le Moyen Âge. Au XVIIIe siècle, cette activité était telle que l'on importait des peaux d'Angleterre et d'Amérique du Nord pour alimenter les manufactures. Mais la franchise frappa l'économie locale.




L'industrie de la chaussure remplaça peu à peu la tannerie et employa jusqu'à trois mille ouvriers au début du XXe siècle.

Commentaires

Follow by Email