Le pilori à Bayonne

À Bayonne près de la rue d'Espagne et de la cathédrale, la place du Pilori était l'endroit où un condamné était attaché temporairement pour être vu du public qui, impressionné, est censé s'efforcer de ne pas se retrouver un jour en pareille situation.

Le pilori était constitué d'une estrade avec un mât planté au milieu. Le condamné descendait la rue avec un écriteau sur sa poitrine où était indiqué le motif de sa condamnation.
Attaché au pilori, il pouvait y rester plusieurs heures.
À la Révolution Française le pilori a été supprimé et une fontaine a été construite.

Commentaires

Follow by Email