Nombre total de pages vues

Les foires du village de Hélette

La prospérité économique d’Hélette se manifeste au travers de nombreux documents dès le XVIIIe siècle. Dès 1748, le village demande aux États de Navarre l’autorisation d’organiser des marchés et des foires périodiques. Il obtient en 1750, de la cour de Versailles la création de marchés bi-mensuels et de foires les 16 août et 25 novembre. La foire de la Sainte-Catherine (25 novembre) rassemble des chevaux et des mulets, celle d’août des moutons uniquement. En 1869, l’autorisation de prolonger d'une journée la foire de novembre sera accordée. La foire aux ovins sera remplacée, à partir du 19 mars 1862, par la foire de printemps, consacrée aux chevaux, aux bœufs et aux moutons.
La création d’une boucherie date de 1751. La prospérité des marchés est telle qu’en 1804, on compte quatre-vingt-sept étals.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire