Nombre total de pages vues

Les armoiries d'Ascarat - Azkarate

"Ecartelé au 1 d'azur au cep de vigne pampré d'argent et fruité d'or ; au 2 d'argent à une aigle essorante de sable sur un mont de sinople ; au 3 d'argent à deux fasces de gueules ; au 4 d'azur à un cheval gai passant d'or surmonté de deux étoiles d'argent posées en fasce au franc quartier des barons militaires d'Empire" 


Ces armes ont été réalisées et adoptées par la commune en 2004.
Le premier quartier rappelle que la vigne (on en tire le vin d'Irouléguy), est la principale activité agricole du village. Le 2 est emprunté à l'écartelé des armes de la maison noble d'Azkarate, famille également connue en Navarre ; un Eneco d'Azkarate est cité au XI° siècle. Les armes de Azkarate sont en partie parlantes : Ascarat pouvant se traduire par " rocher élevé " (d'où le mont de sinople) sur lequel veille l'aigle, sentinelle et combattant émérite. Le 3, rappelle une autre maison noble du village, la maison Larragoyen, citée en 1316.

Le quatrième quartier représente les armes du maréchal Harispe, au quartier des barons militaires d'Empire. Dans la rigide héraldique napoléonienne toute symbolique voire ésotérique, où le droit d'usage et de composition d'armoiries sont soumis à la seule autorité du Conseil du Sceau, le cheval gai est un attribut nobiliaire, harnaché il serait guerrier. Les étoiles dénotent la grande valeur militaire. Si Harispe naît à Saint Etienne de Baïgorry en 1768, son père est originaire d'Ascarat ; Harispe sera élevé à la dignité de maréchal en 1851.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire