Nombre total de pages vues

Le dicton du 21 décembre

"San-Tomas, egunik laburrena"
(Saint-Thomas, le jour le plus court)

"San-Tomaseko feria, txorizo ta ogia"
(Foire de Saint-Thomas, pain et txistorra)
À Donostia, La fête de Santo Tomás remonte à la moitié du XIXe siècle, lorsque la plupart des fermiers (baserritarras en basque) de la province, qui cultivaient des terres dont ils n'étaient pas propriétaires, se rendaient à la capitale pour payer leurs loyers annuels. Profitant de ce déplacement, ils vendaient aux habitants de la ville leurs produits agricoles et s’approvisionnaient de ceux qu’ils ne pouvaient pas obtenir dans leurs localités. Au fil du temps, il devint nécessaire d'organiser une foire, dont le centre névralgique est la place de la Constitución.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire