Nombre total de pages vues

Les premiers guides touristiques du Pays basque

Au XIXe siècle, quelques personnalités locales concourent à promouvoir le Pays basque. Il s’agit de Charles Hennebutte, de sa femme Blanche et de sa belle-sœur Hélène Feillet, ainsi qu’Augustin Chaho qui valorise les traditions populaires et la culture basques. Augustin Chaho (1811-1858) fut journaliste, historien, philologue, et un acteur important de la vie politique à Bayonne autour de la révolution de 1848.





Dans les années 1840-1850, les soeurs Feillet cheminent ensemble à la découverte du Pays basque. Lors de ces excursions, elles dessinent sur le motif. Ces esquisses fournissent les modèles à des lithographies qui sont publiées par Charles Hennebutte auteur et éditeur des premiers guides touristiques du Pays Basque : Le Guide du voyageur de Bayonne à Saint-Sébastien (1851) et l’Album des deux frontières (1852). 







Ces publications rencontrent un grand succès et sont plusieurs fois rééditées avec des variantes. C’est une véritable entreprise familiale commencée avec la Description des environs de Bayonne à la fin des années 1840. Hélène, Blanche et Charles sont des guides dont les manières de voir et les conseils reçoivent un accueil d’autant plus favorable qu’ils correspondent aux attentes d’une clientèle bourgeoise, voire aristocratique, dont ils connaissent les codes culturels. Les sœurs Feillet nous ont laissé un témoignage graphique des villes de Bayonne, Biarritz, Cambo et Saint-Jean-de-Luz (pour ne citer que celles-ci) entre 1840 et 1850, même si ces guides sont animés d’une volonté d’élargir le tourisme hors des sentiers battus.



Les guides touristiques constituent pour les stations balnéaires un outil publicitaire très intéressant. Ils apparaissent dès 1840 avec la collection anglaise Murray, suivie des guides allemands Baedeker et français Joanne. Il s'agit d'ouvrages portatifs contenant des informations pratiques. Ces guides veulent rester fidèles au « tourisme cultivé » ; ils sont très descriptifs, mais leur objectivité est souvent douteuse. Le 18 juin 1855, Louis Hachette acquiert le fonds de Guides de voyages de Louis Maison qui est alors le plus important éditeur dans cette spécialité, en particulier avec ses Guides Richard. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire