Nombre total de pages vues

Les armoiries du village d'Arbonne

" D'or au chêne tauzin arraché de sinople senestré d'un ours levé de sable contre le fût de l'arbre , accompagné à dextre de deux clous de sable posés en chevron versé "
Ces armes ont été adoptées par la commune en 1988.
Ce sont celles des Amezqueta, originaires du sud de Tolosa en Guipuscoa, qui seront, par alliance, seigneurs de Saint Pée sur Nivelle vers 1372 et par acquisition, seigneurs d'Arbonne en 1408.

Au Moyen Age, ne sont connues que Perukain, maison noble citée en 1150 et Hurmalaga et Oreintz, qui devaient être des domaines à vocation agricole ; la population était des plus réduites. Dès le XIV° siècle, Arbonne était la résidence d'été des évêques de Bayonne.
Avant les Amezqueta, les Saint Julien, autres navarrais, également seigneurs de Sault d'Hasparren, possédaient la seigneurie d'Arbonne, sans doute au XIV° siècle. 
En 1377, Loup de Saint Julien, reçut du roi d'Angleterre le bailliage du Labourd. 
Jean de Saint Julien, vendra la seigneurie d'Arbonne à Jean d'Amezqueta en 1408.
Amezqueta se traduisant par "lieu de chênes tauzins", le blason indique clairement des armes parlantes. L'ours présente une certaine similitude avec l'homme ; il est l'un des seuls animaux à pouvoir se tenir droit. L'ours très présent dans l'héraldique basque, est sans doute emprunté à la symbolique bestiaire celte ; il est l'un des emblèmes de la classe guerrière. Il figure dans une position qui se veut impressionnante, on le sent prêt à combattre si nécessaire.
Les clous sont surtout liés à la symbolique chrétienne ; ils évoquent la crucifixion ou le martyre. Ont-ils ici vocation de fixer ? D'affirmer l'indissolubilité du chêne et de l'ours ? C'est possible.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire