Le dicton du 14 novembre

"Larrak larritzen, gitxiak arbintzen" 
(Le peu inquiète, le trop rend soucieux)

Commentaires