Nombre total de pages vues

L'Alarde de Hondarribia


L'Alarde d’Hondarribia, qui se célèbre tous les 8 septembre depuis l’an 1639, commémore chaque année une promesse qui fut faite à la Vierge de Guadalupe en remerciement de la levée du siège dont la ville fut la proie en 1638. Cette commémoration ne se cantonne pas à l’Alarde, puisqu’elle commence à la neuvaine dédiée à la Vierge de Guadalupe pour se clore le 10 septembre, avec l’acte religieux célébré en mémoire de tous ceux qui périrent durant le siège.


Le défilé d’armes qui parcourt Hondarribia tous les 8 septembre commémore la fin de deux mois de siège sous la coupe des Français et rend hommage à la Promesse faite à la Vierge de Guadalupe, à qui est attribuée la victoire.

Entre juin et septembre 1638, dans le cadre de la Guerre de Trente Ans, les troupes françaises assiègent la place forte de Fontarrabie, ville frontalière située à l'embouchure de La Bidassoa.
L'armée française, commandée par Henri II de Bourbon-Condé et Henri d'Escoubleau de Sourdis, composée de 27 000 hommes, et de nombreux bateaux de guerre. On estime à 16 000 le nombre de boulets tirés par les Français sur les murailles de la ville. À la fin du conflit, il resta environ 300 survivants, principalement des femmes et des enfants. Si la ville était virtuellement détruite, elle ne se rendit pas.
Vue générale de Fontarabie assiégée par les troupes et la flotte française
Le 7 septembre, un détachement de l'armée espagnole dirigé par Juan-Alfonso Enriquez de Cabrera, IXe amiral de Castille, arriva au secours de la ville et défit les forces françaises.
La déroute, considérée comme désastreuse par les Français, fut attribuée par Henri d'Escoubleau de Sourdis à un de ses généraux, Bernard de La Valette, qui avait refusé de diriger une attaque ordonnée par Sourdis, croyant à son manque d'intérêt tactique.
Les forces françaises se composaient de 18 000 soldats d'infanterie, et 2000 cavaliers, appuyés par 20 à 30 bateaux de guerre et près de 7000 marins. La citadelle de Fontarrabie était défendue par environ 1300 hommes, auquel on rajoute les 15 000 soldats d'infanterie et 500 cavaliers du détachement de Juan Alfonso Enriquez de Cabrera.
La ville de Fontarrabie reçut le titre de « Muy noble, muy leal, muy valerosa y muy siempre fiel », soit « Très noble, très loyal, très valeureuse et toujours très fidèle ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire