Nombre total de pages vues

Saint Jean de Luz, le "Petit Paris"

Le vieux dicton "Sain Jean de Luz, petit Paris, Bayonne son écurie et Ciboure sa poisonnerie" rappelle qu'en 1660, les cours de France et d'Espagne résidèrent dans la cité des corsaires avec tant de chevaux qu'on dut les renvoyer à Bayonne, et c'est sans doute à Ciboure qu'était débarqué le poisson des festins du mariage de Louis XIV avec l'infante Marie-Thérèse d'Espagne.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire