Nombre total de pages vues

Les armoiries du village de Amendeuix-Oneix

Écartelé aux 1 et 4 d'or au chêne de sinople et au sanglier de sable brochant sur le fût de l'arbre, aux 2 et 3 coupé onde d'argent et d'azur.



Les deux villages ont été réunis le 27 août 1846 ; ces armes communales ont été adoptées en 2008.
Ces armoiries sont composées des armes portées par deux anciennes maisons nobles : la Salle de Oneix (figurant aux quartiers 1 et 4) et la Salle de Amendeuix (figurant aux 2 et 3) La Salle (ou Jauregia) de Amendeuix est citée en 1316. En 1276, c'est Bernard de Beyrie qui est seigneur de Amendeuix. La Salle (ou Jauregia) de Oneix est citée en 1412.
Marie d'Oneix épouse vers 1500 Jayme, seigneur de Salha (de Aïcirits) et de Larceveau. Jacques d'Oyhenart, fils de Arnaud II d'Oyhenart et frère du célèbre historien mauléonnais est seigneur de la Salle d'Oneix.
La Cour Générale de Mixe, qui se réunissait à Garris, s'est parfois déplacée à Amendeuix, notamment en 1316, lorsque le sire d'Albret seigneur de Mixe-Ostabarret, décida de la réforme de la Coutume de Mixe.
Dans la symbolique de ces armoiries, le chêne, par sa régénération régulière, évoque la puissance et l'immortalité. Le sanglier se caractérise par son courage et sa sagesse. Mais le couple chêne-sanglier par ailleurs très présent dans l'héraldique basque, est une allégorie à l'amour de la terre. La forêt et l'animal sont indissociables, ce sont des facteurs économiques essentiels à la vie des populations paysannes d'Ancien Régime. On se sert du bois pour le chauffage, pour la construction des habitations ou des ponts, il alimente les forges...C'est aussi dans les bois que vivent en libre parcours les troupeaux de porc, nourriture de base du paysan ; on récolte aussi les glands et les châtaignes. L'arbre et le sanglier sont bien des symboles de vie.
L'azur onde évoque habituellement l'eau, que ce soit une rivière ou la mer ; ici ce n'est apparemment pas le cas et l'onde a une origine qui nous échappe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire