Nombre total de pages vues

L'église d'Urcuray

Le quartier Urcuray d’Hasparren, a toujours été considéré comme un petit village distinct, plutôt qu’un quartier d’Hasparren. Certains pensent qu’Urcuray a été effectivement un village qui fut par la suite rattaché à la cité des chênes. La réalité est autre : Urcuray a toujours eu ce même statut de quartier. Cette « section » d’Hasparren, abondamment arrosée par les eaux descendant de l’Ursuia, utilisait cette ressource pour faire tourner plusieurs moulins et pour alimenter de nombreuses tanneries et mégisseries.

La confusion est sans doute née du fait que, Urcuray était cité au même titre que Hasparen, Cambo ou Espelette, en tant que centre de commerce. La richesse du quartier permit même à ses habitants, lassés d’avoir à parcourir un long chemin pour se rendre à l’église paroissiale du bourg, de financer eux-mêmes la construction de leur propre église, en 1642, dédiée à Saint-Joseph. Dès 1660, Urcuray se singularisait comme étant le seul quartier à posséder des registres d’état civil, rédigés en latin ou en français, par le prêtre en charge de son église.

Vingt ans après avoir bâti leur église, les Urkoitars souhaitent aussi avoir leur curé, et décident de construire un presbytère. Les livres de comptes d’Hasparren révèlent que le maire-abbé Harriague et les jurats ont été à Urcuray pour visiter la maison que les habitants du quartier construisaient pour loger leur curé, et sont allés ensuite au bois, pour marquer les chênes nécessaires à cette construction. Mais, malgré la construction du presbytère, pendant cent cinquante ans encore, Urcuray dut se contenter d’un curé ou d’un vicaire délégué par la commune. Ce n’est qu’en 1826 que le Conseil municipal d’Hasparren, « considérant que la section d’Urcuray éloignée de cinq kilomètres et possédant une population de 700 âmes », émit le souhait qu’elle soit érigée en paroisse.


L’appel sera rapidement entendu et le 20 septembre de la même année, une ordonnance royale de Charles X est publiée, notifiant que l’église d’Urcuray est érigée en paroisse. Depuis cette date, jusqu’en 1978, Urcuray a été considérée comme une paroisse distincte de celle d’Hasparren tout en demeurant un quartier de ladite commune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire