Nombre total de pages vues

Les armoiries des Aldudes

" Ecartelé, au 1 de gueules bordé d'or au monogramme de la Vierge d'or sommé d'une croisette du même et une bordure cousue d'azur ; au 2 d'argent à trois palombes d'azur; au 3 d'or au gant de lachua posé en bande et accompagné en chef d'une pelote le tout au naturel ; au 4 de gueules à la lettre majuscule K ( Kintoa ) d'argent sommé d'une couronne royale d'or "

Ces armes ont été adoptées en 1960.


Le monogramme de la Vierge, visible sur le linteau du porche de l'église, rappelle la sainte patronne du village.
Les palombes nous enseignent que des actes du XIV° siècle réglementaient déjà la chasse à la palombe dans le col de Lepeder (plutôt Lepoeder).
Le gant de lachua est lié à la pratique de ce jeu ancestral de pelote basque qu'était le lachua et qui perdure encore dans le Baztan. Le lachua, qui a précédé l'apparition du rebot, se pratiquait aux Aldudes ; la dernière partie de Lachua s'y serait déroulée en 1952 ; le fronton date de 1853.

Le K, vient de Quinto Real. Le Pays de Quint, qui englobait les villages des Aldudes, Banca et Urepel, fut un territoire indivis entre les vallées de Baïgorry en Pays Basque nord et celles d'Erro et du Baztan en Pays Basque sud. Les premières ordonnances gérant cette répartition datent de 1200. Quinto (Quint en français) est ce fameux cinquième, soit une tête sur cinq, prélevée par le roi de Navarre sur les troupeaux de porcs venus à la glandée. Le K était la " marque " des bêtes autorisées à pacager, moyennant paiement d'une redevance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire