Nombre total de pages vues

Pays Basque Aujourd'hui : Cerise et brebis


A Itxassou et aux alentours comme ici sur la commune d'Espelette, les variétés de cerise sont Peloa qui mûrit fin mai (de couleur rouge Bordeaux foncée), Xapata qui mûrit début juin (de couleur jaune et rosée) et Beltxa qui mûrit mi-juin (de couleur noire)...


Jusqu’aux années 60, pendant la période de production, d’importants marchés se tenaient dans plusieurs quartiers d’Itxassou et des communes avoisinantes. 
Les cerises y étaient descendues depuis les exploitations de montagne, puis acheminées vers Bayonne, la Côte Basque, voire plus loin : Dax, Pau, Bordeaux. 
Le volume de production évoluait de 160 à 300 tonnes par an avant la Seconde guerre mondiale.
Pour les petites exploitations du secteur, en situation de quasi-autarcie, la cerise constituait la rentrée d’argent principale, voire, la seule.


Traditionnellement, les fermes d’Espelette sont surtout tournées vers l’élevage de brebis laitières et de bovins viande. Les exploitations peuvent être spécialisées dans l’un ou l’autre de ces élevages, mais également les mener de manière complémentaire. L’activité d’élevage, que ce soit de brebis, de vaches ou de chevaux permet l’entretien des prairies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire