Le dicton du 7 avril

"Maiatzeko heguak erra baleza" (Que le vent de mai le brûle)

Les mendiants avaient des formules consacrées pour remercier ou pour maudire comme ici les pingres.


Commentaires

Follow by Email