Nombre total de pages vues

La maison du fou à Ascain

Près du pont Romain à Ascain, on aperçoit une construction insolite pour la région.

Datant du début des années 1930, la maison du décorateur de cinéma américain Ferdinand Pinney Earle (1878 - 1951) est semblable aux constructions en briques crues séchées au soleil des villages indiens de l'Arizona ou du Nouveau Mexique. la maison ressemble à un décors de cinéma de l'époque.
Ces formes molles évoquent aussi le style de construction développé à Barcelone par Gaudi.






Massive, dessinée selon un plan en forme de revolver (suite à un pari fait avec le grand architecte Frank Lloyd Wright) et comportant plusieurs élévations semblables à des minarets, cette curiosité architecturale est très vite appelée par les gens du coin  Eroen etxea « la maison du fou ».



Pendant les années où Ferdinand Earle et sa femme y ont résidé, de nombreuses personnalités en ont été les hôtes : Marlene Dietrich, Charlie Chaplin, Abel Gance, Louis Jouvet, Mistinguett, Joséphine Baker, Maurice Ravel, Le Corbusier.

En 1940, effrayé par l'avancée allemande, Ferdinand Pinney Earle quitte la France avec sa famille pour retourner aux Etats-Unis.

Avant de partir, on raconte qu'il jeta sa voiture dans la Nivelle, où elle se trouve encore.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire