Nombre total de pages vues

Le deuil en Pays basque

Dès ses origines les basques voue un culte au soleil. Il n'est donc pas étonnant que la lumière de l'ezkoa, ce cierge en cire d'abeille, bénit à l'occasion de la Chandeleur, symbolise l'âme du défunt.

Les ezkoak, cires de deuil, proviennent du rucher familial, les abeilles font l'objet de nombreux égards. Ainsi il est de tradition qu'un membre de la famille aille avertir les abeilles de la ruche du décès du maître, on annonce également aux abeilles l'arrivée de la jeune épouse future "maitresse des cires de deuil".

détail d'une ruche





Cire de deuil enroulée en couronne provenant d'Urt. Au Pays basque, ces cires sont souvent présentées dans de petits paniers ronds en osier très fins. Elle était utilisée principalement lors des enterrements.



La parilla cire de deuil particulière qui est enroulée sur une belle planche portative en bois sculpté. Cette parilla provient surement d'une famille aisée. Au Pays Basque, les parillas s'allumaient pendant toutes les cérémonies de l'église : messes, vêpres, neuvaines...

1 commentaire: