Nombre total de pages vues

La croix basque - Lauburu

Le symbole que l'on appelle communément "croix basque" ou, en euskara "lauburu" (quatre têtes) est connu aussi sous l'appellation de "croix à virgule". Diverses théories ont essayé d'en percer l'origine et la signification mais, il faut bien l'avouer, souvent sans convaincre vraiment. Dans une société qui cherche ses repères, l'attrait de l'exotis­me et la mode de l'ésotérisme nuisent à la connaissance sérieuse des choses les plus simples.





Ce que l'on sait aujourd'hui, c'est que la "croix basque" n'est pas... basque ! Il se trouve simplement que ce symbole s'est tellement bien acclimaté à la culture de ce pays qu'il fait à présent partie intégrante de son patrimoine et qu'il en constitue l'emblème principal.


Sens de rotation opposés à Armendarits

Ce signe est déjà connu 2000 ans avant J.-C. dans la région de l'Indus, ce­pendant on le trouve aujourd’hui sur tous les continents et souvent depuis la plus haute antiquité. En France, on le rencontre dans de nombreuses régions (Savoie, Auver­gne, Béarn…) sculpté sur des linteaux de porte, des meubles ou des objets de la vie quotidienne.

Croix basque sur la paroi d’un grenier d’Os Ancares (Galice, Espagne).

La lyre de Joaquina Téllez-Girón, Marquise de Santa Cruz par Francisco Goya est décorée du lauburu.
Que sait-on exactement de la croix à virgule ? Ce signe très ancien, est une variante du svastika (croix gammée) et de la spirale. Il s'agit d'un symbole d'action, évoquant une notion de cycle, de régénération perpétuelle ; ce "tourbillon créationnel" représenterait l'éternité de la vie.Tout comme la spirale, c’est aussi, et sans doute avant tout, un symbole solaire. Les branches recourbées représente­raient le soleil tournoyant dans le firmament. Dans de rares cas, ces branches peu­vent être au nombre de 6 ou de 8, ce qui démontre qu'il est peu probable que le "lauburu" soit une évocation des 4 éléments.

Ascain, stèle svastika datant de 1876

La parenté de la croix basque avec la svastika est évidente. Rappelons à ce sujet que la croix gammée est bien antérieure au nazisme. En Pays Basque, on trouve d’ailleurs des croix gammées dans les mêmes circonstances que les "lauburu" : sur des monuments funéraires et dans la décoration d’objets domestiques… Cependant, si dans certaines civilisations, le sens de la croix gammée est de bon ou de mauvais augure suivant qu’elle tourne vers la droite ou vers la gauche, il semble que le sens de rotation de la croix basque n’ait pas de signification particulière. En effet pour des raisons de symétrie on trouve les deux versions côte à côte (sur des linteaux, des portails, etc.).
Lauburu sur le font baptismal à l'église de Knopp-Labach en Allemagne.

Pour ceux qui seraient déçus d'apprendre dans ces lignes que la croix à virgules n'est pas basque d'origine, rappelons que "l'originalité d'une culture se mesure, entre au­tre, à son aptitude à assimiler de façon créatrice ce qui lui vient de l'extérieur" (Sergeï S. A VERINTSEV). 
Il suffit d’observer les multiples représentations de la "lauburu" en Pays Basque sur les stèles funéraires, sur les linteaux de maison, sur les frontons de pe­lote, sur les meubles, sur les faïences, sur les bijoux, sur les vêtements et sur les planches de surf... pour comprendre à quel point ce symbole est devenu l’emblème de ce pays et de sa détermination à cultiver son identité.

Source : Claude Labat - Association Lauburu
                       

Lauburu à huit virgules sur une stèle funéraire de l’église d’Iholdy

 

5 commentaires:

  1. Bernard Larrère
    Très très intéressant et complet mais ...
    Je me suis toujours demandé si l'on disait la ou le Lauburu ;j ai cru avoir la réponse dans cet article ou j ai lu "le" .Patratas quelques lignes plus loin je lis"la".Alors le ou la lauburu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en basque on dit simplement "lauburua" le "a" étant l'article !!!! si on dit en français on dit "la croix basque" soit on parle en basque soit en français mais pas en mélangeant tout

      Supprimer
    2. soit on parle en basque et on dit "lauburua" le "a" étant l'article soit on parle en français et on dit "la croix basque" voili voilou

      Supprimer
  2. En Basque l'article est le "a" final que le mot soit féminin ou masculin. La difficulté de la traduction se trouve sans doute là.

    RépondreSupprimer