Nombre total de pages vues

L'Ikurriña, le drapeau des basques

C'est Sabino Arana (1865 - 1903) qui, le 14 juillet 1894, au 22 de la rue Correo de Bilbao, fonda la société « Euskeldun Batzokija », qui allait donner naissance au Parti nationaliste basque.


À la cérémonie d'ouverture fut présentée la première ikurriña, qui avait été dessinée pour l'occasion par Sabino et Luis Arana. Il avait d'ailleurs donné une première description dans son article La bandera Fenicia : « Le fond de notre Drapeau est rouge, comme le fond de l'Ecu de Biscaye, la Croix blanche du Drapeau est la Croix blanche de l'Ecu et le Jaun-Goikua (Dieu) de la Devise, la Croix verte de Saint André représente par sa couleur le Chêne de l'Ecu et les lois de la patrie. »
L'ikurrina est expliqué comme suit :
Ikurriña d'après le dessin original des frères Arana.
Blason de Biscaye, qui a inspiré la symbolique de l'ikurrina.
  • la croix de saint André verte représente le " Lege zaharra " : " loi coutumière ". Pourquoi ? les Biscayens battirent les Castillans lors de la bataille mythique d'Arrigorriaga pour défendre leurs fors, leur autonomie provinciale, un jour de Saint André. Le vert représente la couleur du chêne de Guernica, symbole des fors de Biscaye.
  • Les représentants des Assemblées locales de Biscaye, (assemblées composées pour schématiser, des maîtres de maison locaux), se réunissaient à Gernika. Ils convenaient ensemble des décisions à prendre concernant les sujets relatifs à la province de Biscaye. Durant des siècles, ce système a été également en vigueur en Gipuzkoa, Araba, Labourd et Soule, les autres territoires historiques du Pays Basque. La Navarre et la Basse-Navarre, organisées en Royaume ont également été influencés par ce système.
  • la croix blanche représente Dieu, (Jaungoikoa en basque), qui figure aussi sur le blason de Biscaye. Il représente le catholicisme ;
  • le fond rouge représente les Basques.
L'ordre des couleurs est important : la croix verte montre que les lois antiques, garantes de la liberté des Basques, s'imposent au peuple. Enfin la croix blanche, la foi chrétienne, surmonte l'ensemble. Le drapeau illustre ainsi la devise : JEL « Jaungoikoa eta Lege Zaharra » (« Dieu et l’antique loi » en basque). Une autre devise est : « Les Basques pour Euzkadi, et Euzkadi pour Dieu ». la version basque du Parti Nationaliste Basque, Euzko Alderdi Jeltzalea signifie Parti basque des partisans du JEL. les militants et adhérents d'EAJ-PNB sont dénommés les Jeltzale, (partisans du JEL). En plus de 100 ans, le sens de cette devise a fortement évolué : Dieu étant remplacé par un humanisme, un esprit démocrate non religieux, issu de la tradition catholique. Lege Zaharra est une référence à un esprit basque des lois, adapté au monde actuel.




Les frères Arana avaient dessiné des drapeaux pour chacun des territoires basques, mais c'est celui de la Biscaye qui a été adopté rapidement par tous les Basques, d'où le fait que le chêne de Gernika au départ, symbole des libertés biscayennes devienne le symbole des libertés basques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire