Nombre total de pages vues

Le patrimoine de Larressore

Au centre du village de Larressorre face à l’église, la plus remarquable maison du village Dendarieta, s’étend sur trois niveaux, du bâtiment principal jusqu’à la chapelle (maison avec les briquettes).




Elle est la maison natale de Saubat Saint-Martin, qui y fonda un prieuré séculier dédié à la vierge.


Ce prieuré est connu depuis le 3 août 1669. L’ensemble fût mis à disposition de l’abbé Jean Daguerre en 1732, pour y instruire ses élèves, en attendant l’ouverture du séminaire en 1739.

En 1814, durant les guerres napoléoniennes, les troupes portugaises alliées de l’armée de Wellington occupent Dendarieta. Les troupes ont une tenue exemplaire contrairement à la division française de Armagnac qui, en août 1813, a pillé le village.

Larressore se trouvait sur la voie commerciale Bayonne-Pampelune. Les chemins du Labourd étant détestables, les marchandises transitaient sur la Nive jusqu'à Ustaritz pour les gabares et jusqu'à Larressore et Cambo pour les chalands de moindre capacité. Ensuite les marchandises étaient transportées vers Pampelune par attelages ou mulets.


 Le port de Larressore était situé près du cimetière, juste au dessus de la Nive et du canal du moulin.


Au XIXe siècle, il y a trois à quatre bateliers à Larressore.


A partir de la moitié du XIXe siècle, les mauvaises conditions de navigation entre Cambo et Ustaritz, et le développement des voies de communication dont le chemin de fer, ont provoqué le déclin de l ‘activité du port de Larressore. 



Un décret de 1957 raye définitivement de la nomenclature des voies navigables, la portion de Nive entre Cambo et le barrage d’Haitze à Ustaritz.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire