Nombre total de pages vues

La forme de radoub à Anglet

Sur la zone Blancpignon du Port de Bayonne, à Anglet, il existe une "forme de radoub" à savoir un bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise à sec pour entretien, réparation, nettoyage.


La forme de Radoub est construite, en maçonnerie massive de pierre de taille, à la fin du XIXe siècle pour un coût de 1,7 million de francs de l’époque : elle est achevée en 1895. La mise en service de cette cale sèche coïncide avec l’arrivée de la première drague à vapeur du Port de Bayonne.
Après une période d’activité médiocre, le XIXe siècle marque par le renouveau du Port de Bayonne puisque ce dernier est devenu un port industriel avec l’implantation des Forges de l’Adour en 1881 – 1883. L’usine reçoit de l’extérieur les matières premières (houilles du Pays de Galles et minerai de fer de Bilbao). Et les bateaux repartent vers la Grande-Bretagne avec des traverses et des poteaux de mines provenant de la forêt des Landes.


En 1887, l’Etat confie la gestion du Port de Bayonne à la CCI de Bayonne. C’est donc dans ce contexte que la forme de Radoub est construite.


Pour la réparation ou le nettoyage d’un bateau, à marée haute, le bateau-porte flotte sur l’Adour ; on introduit le bateau à réparer dans la forme puis on vient placer le bateau-porte à l’entrée. Une fois le bateau-porte installé, on assèche immédiatement la forme afin que le niveau de l’eau à l’intérieur de la forme devienne inférieur à celui de l’Adour.
Cette forme de radoub est fermée par une porte appelée bateau-porte.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire