La pêche sur l'Adour & la Nive

Sur les bords des rivières du Pays basque, la pêche représentait une part importante d'une alimentation par ailleurs précaire et soumise à de nombreux jeûnes commandés par l'église.





Ainsi attrapait-on aux environs de Bayonne Adour et Nive, des brochets, des tanches, des lamproies, des louvines, des saumons et des jeunes esturgeons. Aujourd'hui disparu des rivières basques, l'esturgeon était à ce point estimé que sa valeur atteignait presue le prix d'un tonneau de vin.



Cette pêche fluviale, alimentait le marché aux poissons bayonnais.



Commentaires

Follow by Email