Nombre total de pages vues

La chapelle de la Madeleine à Tardets

Au dessus de Tardets-Sorholus l'implantation d'un lieu de culte à Saint-Madeleine en ce lieu serait liée au passage des pèlerins de Compostelle au Moyen Âge.



Jadis, le sanctuaire était fréquenté par deux types de pèlerins : les jeunes filles en recherche d'un mari et les malades mentaux.
Des processions ont lieu le dimanche précédant les Rameaux ainsi que le 22 juillet, jour de la sainte Madeleine.



La chapelle est de construction très simple avec un toit à deux pentes. Comme pour beaucoup d'églises basques, l'intérieur comporte une tribune en bois.
Les traces les plus anciennes d'un église en ce lieu datent du xve siècle. Mais il est possible qu'une église encore plus ancienne ait été établie à l'emplacement d'un temple romain*. L'église a été souvent restaurée, notamment en 1897 et en 1961, alors qu’elle menaçait ruine après une tempête, sous la conduite de l’abbé Aguer.

*Au début du IIe siècle, Valerius fait ériger un autel votif (visible à l’office du tourisme), à la suite d’un vœu à une divinité souletine pré chrétienne ? Herauscorritsehe, serait un « dieu de la foudre rouge » ou « le sanctuaire de la poussière rouge », il existe plusieurs tentatives de traduction.

La chapelle de la Madeleine de nos jours

La chapelle de la Madeleine de nos jours

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire