Nombre total de pages vues

La Côte basque : Pasaia

En Gipuscoa entre les monts Jaizkibel et Ulia, Pasaia en basque, ou Pasajes en espagnol est le port industriel de Donostia.











C'est de Pasaia que La Fayette a embarqué à bord de La Victoire pour son premier séjour en Amérique.




Victor Hugo en 1843 a vécu à Pasaia qui a fait l'objet de plusieurs pages de son livre Alpes et Pyrénées il dira « Ce lieu inédit qui est un des plus beaux que j’'ai vus et qu'’aucun ‘touriste” ne visite, cet humble coin de terre et d’'eau qui serait admiré s'’il était en Suisse et célèbre s’'il était en Italie, et qui est inconnu parce qu’il est en Guipuzcoa, ce petit éden rayonnant où j’'arrivais par hasard, et sans savoir où j’'étais, s’'appelle en espagnol Pasaia et en français le Passage ».








Le nom de Pasage (probablement d'origine gasconne) apparaît à la fin du XVe siècle pour se référer à la ria. Il existe deux théories à ce sujet. Une fait référence au fait que le nom provient d'un impôt appelé Pasage qui devait être payé là, tandis qu'une autre théorie (qui est plus répandue) dit que le nom de Pasage se réfère l'étroite embouchure permettant l'accès au port. En tout cas le nom était à l'origine singulier, le Passage.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire