Nombre total de pages vues

La Côte basque : Ondarroa

En Biscaye Ondarroa, (étymologie, bouche de sable ou banc de sable).






La première référence documentaire dans laquelle figure le nom d'Ondarroa date de 1027 dans lequel une écriture signale la restauration de l'Évêché de Pampelune le monarque Sancho Garcés III, dit le Grand, roi de Pampelune Nájera, décrit qu'une des limites arrive jusqu'à Deba et de là à Gorosika de Ondárroa.







Depuis toujours la principale source de richesse de la ville a été la pêche, il est un des principaux ports de pêche de la région Cantabrique.




Au XIXe siècle, il disposait déjà d'une flotte de 18 bateaux, 8 de pour l'anchois et la sardine, 2 pour la langouste et est arrivé même à avoir des navires de transport de fer.





Le commerce a été du temps de Philippe II importante atteignant plus de 50 bateaux. De même, avec la pêche, l'activité des chantiers navals de rivage a été important jusqu'à la dernière moitié du XXe siècle. Comme tout autre peuple de la côte basque il a contribué avec des marins rendus célèbres à l'Armada espagnole.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire