Nombre total de pages vues

Les remparts de St Jean Pied de Port

Dès sa fondation à la fin du XIIe siècle, à l'initiative du roi de Navarre, St Jean Pied de Port devient la ville clé du royaume dans ses terres du versant Nord des Pyrénées. idéalement située au pied des Port de Cize et le long de la voie de franchissement des Pyrénées par Roncevaux.






Pour la protéger, de larges remparts sont donc dressés tout autour et ponctués par quatre portes : la porte de Navarre (ou du Marché), la porte de France, la porte Notre-Dame, la porte Saint-Jacques. Un chemin de ronde est installé entre la porte de Saint-Jacques et la porte de Navarre.





Par la suite, les remparts de la ville haute sont remanié. Dotés de créneaux et de mâchicoulis au XIVe siècle, ils sont ensuite reliés à la nouvelle citadelle par deux murs montés à la fin du XVIIe siècle (améliorés sous Vauban par le chevalier Deville qui bâtit la citadelle). Au XIXe siècle, la partie haute des murailles médiévales fut remanié afin d'aménager le chemin de ronde et le parapet percé d'embrasures et meurtrières.




Les remparts de St Jean Pied de Port sont classés aux Monuments Historiques.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire