Nombre total de pages vues

Le Mont du Calvaire - Kalbarioa à Urrugne

A Urrugne la chapelle d’origine du Mont-Calvaire (Kalbarioa en basque) date du XVIIe siècle. Une croyance locale établit que c’est l’abbé d’Aprendistéguy qui consacre son patrimoine à l’édification de cet ermitage, situé sur ce lieu où il demeure en 1650.


Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

La colline où se trouve la chapelle doit son nom à un calvaire dont la présence est certifiée dès le XVIIIe siècle. On sait qu’avant la Révolution française le complexe religieux du Mont-Calvaire est composé, en plus du calvaire, d’une chapelle et du logis d’un ermite. C’est la communauté d’Urrugne qui prend alors en charge leur entretien.


Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Au cours des années 1793 et 1794, la remise en cause de la religion catholique par les républicains conduit à la destruction de tout l’ensemble patrimonial. 
Les archives post-révolutionnaires mentionnent la présence des ruines de la chapelle, de l’ermitage et du calvaire sous un monticule de terre. Ce fameux tertre est fouillé à partir de 1969 sur l’initiative de Jean Fourcade. Les travaux d’excavation remettent au jour le sol de la chapelle ainsi que les parties inférieures des murs et de l’autel.


Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Au vu du succès de cette découverte, la communauté décide de redonner vie à l’ensemble. C’est ainsi que sont réédifiés une chapelle et un nouveau calvaire au terme de travaux de restauration et de reconstruction. La chapelle est construite au sud de l’emplacement originel de l’ermitage. Pour optimiser la conservation de l’édifice dans son environnement naturel, sont même intégrées autour du site de grandes pierres de lauzes qui en interdisent l’accès au bétail.


Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Le Mont du Calvaire - Kalbarioa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire