Nombre total de pages vues

L'hôtel du Miramar à Biarritz

Le 3 septembre 1927, un nouvel hôtel rendu nécessaire par la vague de tourisme des années folles, ouvrait à Biarritz (carte postale 1 le site avant la construction du Miramar, photos 2, 3, 4 et 5 durant les travaux de construction). Il dressait sa haute façade entre l'avenue de l'Impératrice et l'océan.
Gaston Larre, curé de Sainte-Eugénie, avait regretté que le style, dit basque, consiste à multiplier au petit bonheur de faux pans de bois. 
L'écrivain André Lichtenberger protestait contre " cet énorme palace de huit étages,
bigarré style caleçon de bain " et qui " sabote un des points de vue les plus beaux " de la côte.


 
cp 1 - cliquer sur l'image pour l'agrandir

photo 2 - cliquer sur l'image pour l'agrandir

photo 3 - cliquer sur l'image pour l'agrandir

photo 4 - cliquer sur l'image pour l'agrandir

photo 5 - cliquer sur l'image pour l'agrandir

pendant près d'un demi-siècle,l'hôtel du Miramar reçut toutes les célébrités du Maharadjah de Jin, le sultan du Maroc en passant par les princes russes, Charlie Chaplin et Winston Churchill.

Charlie Chaplin sur la plage du Miramar
 
cliquer sur l'image pour l'agrandir


cliquer sur l'image pour l'agrandir
La vogue du Miramar ne faiblit pas après la deuxième guerre mondiale. Parmi les clients, on dénombre le Général Koenig, le Pacha de Marrakech, le prince Bernhardt des Pays-Bas, le prince héritier du Japon Aki Hito, Arthur Rubinstein, Francis Lopez.



Biarritz avait toujours eu une vocation thermale. Le champion cycliste, Louison Bobet, décida de s'implanter à Biarritz. Un ensemble hôtelier allait remplacer le Miramar des années folles.
 



En août 1978, Jacques Chaban-Delmas posa de la première pierre.
Le nouvel hôtel a ouvert le 15 avril 1982. 

Source : Monique et Francis Rousseau

d'hier à aujourd'hui

de nos jours - cliquer sur l'image pour agrandir
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire