Nombre total de pages vues

Les petits métiers : le ferblantier ambulant

A côté de la chaudronnerie, qui ne travaille que le cuivre ou le bronze, s’est développée l’industrie du fer blanc, qui consiste dans la fabrication d’objet faits avec des feuilles de fer mince trempées dans de l’étain en fusion. Le procédé de fabrication passe pour avoir été inventé en Bohême, à la fin du XVe siècle.
Colbert se donna beaucoup de peine pour l’introduire en France ; il chargea un représentant du roi de France en Allemagne, l’abbé de Gravel, de corrompre quelques ouvriers allemands et de les amener en France. L’abbé y réussit, et ces ouvriers fondèrent à Beaumont dans le Nivernais la première fabrique de ferblanterie.

cliquer sur l'image pour l'agrandir
Cette carte postale qui date de 1910 montre le ferblantier ambulant avec sa petite charrette et son attelage de chiens. Autour de lui, probablement la future clientèle pour des ustensiles de ménage ou de jardinage en acier galvanisé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire