Nombre total de pages vues

Les casemates et la place d'Armes de Bayonne

Cette carte postale, prise au tout début du XXe siècle, depuis la citadelle, permet de visualiser une partie du système défensif de Bayonne.


Le Grand Bayonne, matérialisé par le théâtre et la cathédrale, sont protégés par le Réduit au confluent de la Nive et de l'Adour. 
En aval, la place d'Armes (actuelle place Charles de Gaulle) se termine par la porte Marine et des casemates intégrées au rempart.





Pour mémoriser l'emplacement des casemates aujourd'hui disparues, 
le kiosque à musique de la place d'Armes est un bon repère visuel.
Voici un photo montage qui retrace le passé militaire de Bayonne.

Photo 1 : Vers 1900, la courtine de l'enceinte s'élève encore à gauche de la place d'Armes


Photo 2 : 1905, la courtine intégrant les casemates est en cours de démolition.


Photo 3 : 1918, la place d'Armes est débarrasser de l'enceinte.




Les casemates étaient intégrées dans la courtine de l'enceinte jouxtant la place d'Armes. Elles abritaient des magasins à poudre ainsi que des écuries.



La porte Marine marquant la limite occidentale des fortifications du Grand Bayonne. On aperçoit sur la carte postale les rails du tramway.









De la place d'armes à la Place Charles de Gaulle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire