Nombre total de pages vues

La Pointe Saint-Martin à Biarritz

Après le long cordon de sable qui court depuis l'embouchure de l'Adour, se dressent la Pointe Saint Martin et le phare de Biarritz.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Ce promontoire rocheux nommé aussi "Hainsart" fut un site d'habitat Protohistorique (les fouilles de plusieurs lieu d'habitation dans le réseau de grotte au pied du phare a mis au jour de nombreux objets datant de l'Age du Bronze).


cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir


cliquer sur l'image pour l'agrandir


En 1928, un groupement de techniciens se constitua pour construire au pied des falaises du phare un laboratoire hydrodynamique ayant pour objet l'étude et la mesure de la puissance des forces et des mouvements de l'océan. Ce système ne faisait pas appel à l'énergie fournie par l’utilisation des marées, mais à celle des mouvements des masses d'eau. Cela devait permettre la mise en pratique, à titre d'essai, du système bélier-syphon maritime à chambre barométrique.
Les travaux furent suspendus en 1931 en raison de la crise économique. 

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Sur cette photo aérienne nous apercevons sur la droite dans les rochers les vestiges du laboratoire hydrodynamique.

photo JC Labrouche http://www.plagedevent.fr

Face aux falaises du phare La Frégate est l'un des rochers les plus impressionnants de Biarritz.
Parmi les plus célèbres naufrages survenus à Biarritz, figure celui du Knebworth charbonnier anglais le 27 janvier 1930.


naufrage du Knebworth - cliquer sur l'image pour l'agrandir


naufrage du Knebworth - cliquer sur l'image pour l'agrandir

naufrage du Knebworth - cliquer sur l'image pour l'agrandir
de nos jours - cliquer sur l'image pour l'agrandir
de nos jours - cliquer sur l'image pour l'agrandir


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire