Nombre total de pages vues

Un quatrième pont sur la Bidassoa en 1941

Joachim von Ribbentrop, ministre des des Affaires étrangères du IIIe Reich, avait suggéré la construction d’un pont auxiliaire du chemin de fer à Hendaye. 
Ce maillon entrait dans le cadre d’un plan d’invasion des troupes allemandes qui devait permettre une meilleure entrée en Espagne des troupes et de la logistique pour la prise de Gibraltar.
 Entre les ouvrages d’art ferroviaire et du Topo, ce nouveau pont fut exécuté en mai 1941. Son inauguration eut lieu en présence du général allemand Wiedersheim, entouré de très nombreux officiers, et de son homologue espagnol Lopez Pinto. 

Mais le débarquement des Alliés en Afrique du Nord, le 8 novembre 1942, allait changer la donne. Les Allemands craignaient, dès lors, une invasion des forces alliées au nord de l’Espagne. 
Le projet initial de la finalité de ce pont s’émoussait tandis que les batteries de la côte du Pays basque étaient renforcées.
      

La déroute allemande sur le front russe et la désormais nécessaire collaboration avec le régime franquiste avaient changé la donne. Plus question d’une invasion et prise de Gibraltar. Le pont auxiliaire sur la Bidassoa avait vécu. Il fut rapidement démantelé, certainement pour gommer tout témoignage de l’alliance et des objectifs communs de Franco et d’Hitler.

Source : http://hendayehistoire.blogs.sudouest.fr/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire