Nombre total de pages vues

La tradition de la almadia en Navarre

cliquer sur l'image pour l'agrandir
La tradition de la almadia appartient à la mémoire de la Navarre. Pour les vallées de haute Navarre (Aezkoa, Salazar et Roncal), elle fut longtemps l'unique moyen de communiquer avec le sud, du moins d'un point de vue commercial.
Pour avoir une idée, sur le seul rio Esca, entre 1764 et 1774, il flotta 50 000  troncs.





Les almadias, radeaux de troncs de hêtres, pins, chênes ou sapins, étaient formées en lots de trois ou quatre troncs, voire davantage, liés par des branches de noisetier. 
Manoeuvrés par un "puntero" à l'avant et un "trasero" à l'arrière, les radeaux descendaient parfois jusqu'à Saragosse.

Peu payé, le travail n'était pas exempt de risques pour les almadieros lors du passage des rapides des foz de Lumbier ou Arbayun.
La construction du barrage de Yesa, mit fin a cette pratique au milieu du XXe siècle.


Le jour de la almadia (dia de la almadia) le samedi 30 avril 2016 

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir


cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

de nos jours - cliquer sur l'image pour l'agrandir

de nos jours - cliquer sur l'image pour l'agrandir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire