Nombre total de pages vues

La commanderie Ospitalea d'Irissarry

La commanderie a été fondée à la fin du XIIe siècle par l’Ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. La plus ancienne mention du fief d’Irissarry est portée en 1194 et 1196 dans le cartulaire de Bayonne. Le bâtiment actuel a été édifié au début du XVIIe siècle à l’initiative de Don Martin de Larrea, nommé commandeur d’Irissarry en 1603. Les travaux ont duré au moins sept années, de 1603 à 1610.





La commanderie tient son nom de l’ordre auquel elle est rattachée. Cependant, elle n’a jamais été un lieu d’étape pour les pèlerins. La période révolutionnaire marque un profond changement dans la vie de la communauté villageoise. Les chevaliers de l’Ordre sont contraints de quitter leur fief d’Irissarry. La commanderie est saisie par l’état et vendue comme bien national en 1794.


(La dénomination « Ospitalea » attribuée à la commanderie est directement liée au nom de l’ordre qui l'a fondé qui, à son origine au Moyen-Age, s'intitulait l'Ordre des Chevaliers-Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Au XVIIème siècle, l'ordre des Hospitaliers est devenu l'Ordre de Malte puisque c'est sur cette île où, après Chypre et Rhodes, s'est installé son quartier général).
 

L’ancien *"palacio" devient alors la propriété de familles locales qui l’ont converti en maison d’habitation et en bâtiment agricole. 
* Sur le linteau situé au dessus de sa porte d'entrée principale, l'édifice Ospitalea est désigné comme étant un "palacio". Malgré ses dimensions et son esthétique, Ospitalea n'était pourtant pas un palais et nul roi, duc ou comte n'y a résidé... En réalité, "palacio"  était un terme de droit féodal espagnol et navarrais et caractérisait une maison noble avec les droits et prérogatives qui allaient avec.


À l’arrière de la commanderie, un arc en plein cintre encadrant une lourde porte possède une clef de voûte sculptée.

Cet élément sculpté en bas relief, de forme trapézoïdale, se lit sur trois niveaux. Au sommet, est gravée une croix fleurdelisée, encadrée par deux croix de Malte et deux rosaces. Le deuxième niveau affiche une croix de Malte, entourée de deux symboles représentant des herses. Enfin, en bas, apparaît le millésime 1605, date la plus ancienne trouvée sur ce bâtiment.

 





Ces symboles rappellent que la commanderie d’Irissarry appartenait à l’Ordre de Malte, mais aussi que sa vocation initiale est l’activité agricole. D’ailleurs, cette clef de voûte est placée au-dessus de la porte d’accès à l’étable.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire