Nombre total de pages vues

Biarritz les bains de la Côte des Basques

A Biarritz au XIXe siècle, l'unique accès à la plage de la Côte Pernauton est un chemin abrupt à flanc de falaise protégé de quelques rampes en bois pour atteindre deux cabanes de planches permettant aux baigneurs de se mettre en costume de bain.

Au XIXe siècle - cliquer sur l'image pour l'agrandir
1832, deux, puis quatre cabanes en bois, construite sur pilotis, s'appuient à la falaise à même la plage.
Elles sont tenues par des guides baigneurs. Mais la Côte de Pernauton reste peu fréquentée, en raison des difficultés pour y accéder.

En 1858, construction du premier établissement des bains, les cabanes ayant été emportées par les vagues en 1857.
En 1862 l'océan causait de tels dégâts que la décision fut prise de construire un quai pour protéger les constructions.
En 1863 deux ailes furent ajoutées au bâtiment principal, détruit par une tempête en novembre 1864 (Napoléon III paya sur sa cassette personnelle les frais occasionnées par cette destruction).

Chaque pavillon comprenant huit cabines, proposent des bains chauds, d'eau de mer ou d'eau douce, des douches et des serviettes.
On accède à la plage par un chemin en lacet au dessus de l'établissement des bains.

En 1865, construction d'un nouvel établissement des bains. Il a été décidé de le construire en position surélevée par rapport à l'océan et au sud de l'ancien.

En 1868 - cliquer sur l'image pour l'agrandir
 1868 sur les fonds propres de Napoléon III, une chaussée carrossable menant jusqu'à l'établissement des bains est construite.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Les travaux de construction des divers établissements de bains n'allaient pas sans ceux de l'aménagement du quais mais aussi des lacets pour permettre aux baigneurs de descendre la falaise sans risque.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir
cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir
cliquer sur l'image pour l'agrandir
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Après l'incendie en 1928 de l'établissement, ce n'est qu'en 1939 que le projet de démolition et reconstruction de l'établissement de bains fut adopté. 
L'acquisition du Silver Bar permit le transfert vers le sud de la plage.


cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

hier aujourd'hui

hier aujourd'hui

Bibliographies : Biarritz, au vent du large et de l'histoire & Biarritz de Monique et Julie Beaufils. 

A voir également : Le pont et le trou du diable à Biarritz
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire